Un témoignage ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser ici vos impressions , votre ressenti et partager votre expérience suite à notre rencontre … c’est à vous …. 

Votre commentaire sera validé au plus vite de nos possibilités 😉



14 thoughts on “Un témoignage ?”

  • Dans la vie, il n’y a pas de hasard, juste de belles rencontres… Voilà comment se résumerait notre rencontre avec Isabelle.
    Deux jours après la naissance de mon fils Valentin, à la maternité, nous avons rencontré pour la première fois Isabelle. Elle passait nous voir car il n’arrivait pas à téter. L’allaitement, c’était un projet qui me tenait vraiment à cœur (et beaucoup plus tard, en fouillant dans mon passé, dans ma petite enfance, j’ai compris que c’était impossible pour moi de ne pas y arriver). Isabelle a pu voir la difficulté que je rencontrais. Très peu renseignée sur le sujet, pour moi allaiter, c’était « je mets bébé au sein et ça se fait tout seul ». Et bien non, ça n’a pas été aussi simple que ça pour moi, pour nous.

    Valentin n’arrivait pas téter et se mettait à hurler lorsque nous tentions de le mettre au sein (nous avions essayé toutes les positions). Il a vu un ostéopathe 3 fois en l’espace de 15 jours ce qui l’a soulagé et aidé à enfin prendre le sein. Pendant ce temps, toute une logistique devait se mettre en place à la maison… tirer mon lait 12 fois par jour pour maintenir ma lactation. Mon fils a donc eu très rapidement un allaitement mixte car je n’arrivais pas à tirer assez de lait avec le tire-lait. Toute cette organisation n’était pas chose facile. Tourmentée par le fait de bien faire, mais que je n’arrivais toujours par à l’allaiter et par le fait que tout cela me faisait passer à côté de belles choses avec mon fils. J’ai plusieurs fois pensé à arrêter, j’ai beaucoup pleuré.
    J’avais d’ailleurs pu revoir Isabelle une fois lors d’une consultation d’allaitement et ses mots ont été très pertinents, bienveillants et encourageants. Je me suis vraiment sentie soutenue, écoutée, accompagnée. Tout ce que je faisais pour mon bébé, tout ce que je pouvais lui donner en lait maternel, ce n’était que du plus pour lui et surtout beaucoup d’amour, même si ce n’était pas un allaitement exclusif.
    Puis Valentin a enfin pris le sein, c’était d’ailleurs lors d’une consultation en allaitement (Isabelle n’était pas là cette fois à mon grand regret). Mais j’étais très heureuse que Valentin arrive à téter. Mais à partir de là, c’est moi qui n’y arrivais plus. A 1 mois, je suis allée consulter, car je souffrais vraiment beaucoup lorsque j’allaitais et ne savait plus si je devais continuer ou pas. C’est à partir de ce moment-là qu’on m’a diagnostiqué une candidose… De là, commencent les traitements et les complications… jusqu’en décembre (5 mois en tout).
    Puis je revois Isabelle lors d’un groupe de parole à la maternité, lors de la journée mondiale de l’allaitement justement. J’étais plus ou moins sure de la croiser, j’y suis allée avec cet espoir-là en tout cas. On ne s’était pas revues depuis la première consultation d’allaitement, mais j’étais contente de la revoir et lui donner de nos nouvelles, lui dire qu’enfin j’arrivais à mettre Valentin au sein. Je garde ses coordonnées et je lui donne de temps en temps des nouvelles jusqu’à ce qu’elle me parle de son groupe de parole. C’est alors que j’y assiste une première fois en me disant que c’était surtout pour la revoir, partager mon expérience et je pensais que ça s’arrêterait là (car ça faisait loin de chez moi).

    J’ai raconté pour la première fois mon histoire sans fondre en larmes (c’est que j’avais passé un cap…) et j’ai surtout trouvé d’autres mamans ayant vécu des choses très difficiles également. Quelle chance en fait ce groupe de parole pour partager, certes nos mauvaises expériences (car oui, on se soutient les unes les autres et ça fait du bien), mais aussi nos astuces/expériences que ce soit pour l’allaitement, l’endormissement, l’éveil, le couple, la diversification et pleins d’autres sujets encore…
    Donc finalement, je n’ai raté aucun groupe de parole jusqu’à ma reprise du travail en avril et franchement, si j’avais pu ne pas travailler les lundis après-midi pour continuer à venir, je l’aurais fait !!!
    J’ai donc allaité Valentin jusqu’à ses 11 mois.
    J’ai toujours un peu de lait (très peu hein !) que j’arrive à exprimer pour lui en administrer lorsqu’il est malade. Certaines l’appelleront le « lait magique » et c’est tout à fait ça !
    Et notre histoire ne s’arrête pas là… non, non ! Tout le monde (ou presque) rencontre des difficultés à trouver un mode de garde pour son enfant. Cela a été mon cas. Et une fois encore Isabelle a été notre bonne étoile puisqu’elle a gardé Valentin quelques mois, avant le lancement de son activité. Quel bonheur de voir évoluer et s’éveiller Valentin ! Isabelle est une personne bienveillante et très attentive à l’égard des bébés, des enfants.

    Je terminerais ce long récit avec un GRAND MERCI.
    Merci d’être la personne que tu es…
    Merci d’apporter autant aux mamans, aux papas (oui faut pas les oublier) et surtout à ces petits bébés ne demandant qu’à être écoutés et entourés d’amour…
    Merci d’animer avec autant de bienveillance ce groupe de parole…
    et enfin, Merci d’avoir croisé notre route…
    Mais promis, je t’appelle pour le petit frère ou la petite sœur, cette fois, c’est toi qui m’accompagnes pour un allaitement au top !

    • Merci d’avoir pris le temps de laisser ce témoignage si complet …
      Que rajouter ? …. je reprends donc tes mots : Dans la vie , il n’y a pas de hasard, que des belles rencontres … tout à un sens dans la vie 😉😊!

  • J’ai fait le choix d’allaiter ma fille sans aucun exemple d’allaitement réussi autour de moi. Bien sûr, je m’étais un peu documenté sur le sujet et j’en avais conclu que ce serait « simple et naturel » mais rien ne s’est déroulé comme prévu ! A la naissance, Léonie ne savait pas téter (1ere découverte pour moi, ça existe ça un bébé qui ne sait pas téter ?!). Les sages femmes de la maternité bien que très attentionnées n’étaient pas suffisamment formées pour me guider correctement. Très rapidement, j’ai eu des crevasses. J’ai débuté l’allaitement avec des bouts de seins en silicone qui m’avaient été conseillés à la maternité mais Léonie avalait beaucoup d’air avec, ne prenait pas assez de poids et les tétées étaient très douloureuses. J’ai alors tiré mon lait puis essayé de la remettre au sein toute seule, sans y arriver. Tous ces aléas ont engendré l’engorgement de mes seins… jusqu’à l’abcès, découvert par Isabelle que j’ai rencontrée à ce moment là, lors da ma première venue au groupe de parole. Elle m’a orientée aux urgences et j’ai pu être soignée à temps sans interrompre l’allaitement de ma fille. A partir de là, avec son aide et lors de visites à domicile, j’ai pu poursuivre sereinement l’allaitement de ma fille, apprendre avec elle les bons gestes, les bonnes positions, comprendre le fonctionnement de mon corps. Le groupe de parole animé par Isabelle m’a également beaucoup aidée, on peut parler librement sans se sentir jugée et on repart avec des idées, des connaissances, de la confiance en nous.
    Aujourd’hui, Léonie a 9 mois, je l’allaite toujours et c’est un véritable bonheur.
    De par mon expérience, il m’apparaît aujourd’hui que l’allaitement est un acte d’amour qui se transmet d’une personne à une autre, que les livres et la théorie ne remplacent pas. Alors… Du fond du cœur, « MERCI » Isabelle. Tu as sauvé notre allaitement et je ne l’oublierai jamais. Grâce à toi, j’ai pu créer avce Léonie ce lien d’attachement unique, bien plus que nourricier. Merci pour ta grande disponibilité et ton soutien jour après jour, ton humanité et ta bienveillance. « Merci »… Un si petit mot…au regard de tout ce que tu nous a apporté ❤️

    • Merci pour ce message si touchant , 🙏🏻
      Toi et Leonie avaient été trop fortes , Bravo à vous deux ..et merci de m’avoir fait confiance 😊

  • Depuis le début mon allaitement a été douloureux. Au bout de trois semaines, les crevasses étaient cicatrisées, bébé prenait bien le sein avec un bon positionnement mais les douleurs persistaient. Personne ne trouvait comment me soulager à part en me proposant d’arrêter mon allaitement. Je me suis alors tournée vers Isabelle. Nous avons passé un long moment ensemble. Isabelle m’a expliqué que j’avais un canal bouché et elle m’a donné de précieux conseils pour résoudre ce problème mais aussi pour continuer sereinement mon allaitement. Elle a été d’un grand soutien et je la recommande dès que je le peux aux (futures) mamans souhaitant allaiter. Aujourd’hui je suis épanouie en allaitant ma fille grâce au soutien d’Isabelle et aussi à son groupe de parole. Merci

    • Merci Alexia de ta confiance , je suis heureuse que ton allaitement soit devenu celui que tu attendais ,c’est ce qui me semble le plus important .
      Bravo d’avoir tenu bon !

  • Maman dun petit garçon de 5 mois, je participe depuis quelques mois aux groupes de paroles organisés par Isabelle. Tout d’abord un brin sceptique sur ce que pouvais représenter un groupe de parole, j’y ai tout de suite trouvé une ambiance chaleureuse et bienveillante, bien loin du côté formel que javais pu imaginer. On y partage nos questionnements, et nos galères sans jamais se sentir jugé ( on se rend bien compte quon est tous plus ou moins dans le même bateau 😉)
    Isabelle est une oreille attentive, elle ne va pas vous donner les « bons conseils » que vous avez déjà entendu mille fois par vos amis ou votre belle famille. Elle vous accompagnera pour que vous trouviez vous-même la solution qui vous correspond. Et pendant ce temps, les petits loups se découvrent et s’amusent…
    Merci Isabelle pour ce temps d’échange si précieux !

    • C’est vous les parents qui êtes d’un grand soutien les uns envers les autres , tout le monde a sa place et chaque partage d’ expérience est d’une grande richesse …
      Je suis très heureuse que vous fassiez partie de ce groupe de parole …
      Bonne continuation pour la suite , donne nous des nouvelles 😊

  • J’ai rencontré Isabelle dans le cadre de la mise en place d’un tire allaitement pour la reprise du travail. Elle a su se rendre disponible très rapidement et a su trouver les mots justes qui ont rendus cette nouvelle étape beaucoup plus sereine.
    Elle ne compte pas ses heures, est très prévenante et prend régulièrement des nouvelles. Alors merci 🙏🙏🙏

    • Merci Laurie 🙏🏻…
      je suis heureuse d’avoir pu vous accompagner dans cette reprise du travail … faites vous confiance , vous savez tout !

  • Autour de moi, mes amies et ma sœur ont eu beaucoup de mal à allaiter (douleur, manque d’information, de préparation…) car oui l’allaitement est naturel mais pas inné ! Il y a des techniques pour les positions (de la maman ou du bébé) et cela ne s’invente pas. Du coup, j’étais partie défaitiste je disais tout le temps « si j’arrive à allaiter je le ferais sinon tant pis ». D’autant qu’à la clinique ils n’accompagnent pas forcément, ils vont au plus « rapide » : « il faut que votre bébé prenne du poids, donnez-lui un biberon » … mais ce n’était pas mon choix mais leur choix. Puis j’ai rencontré Isabelle qui m’a dit « si ton projet est d’allaiter, tu peux allaiter et je peux t’accompagner ». Chose faite, et c’est incroyable! Je n’imaginais pas que j’allais y arriver ! En 3 semaines tout était parfaitement en place. Cela peut paraitre long mais c’était le temps qu’il m’a fallu (chaque femme est différente). Lorsque j’avais trop mal et que je baissais les bras Isabelle était non seulement là pour me trouver des solutions « matériels », pour me soulager (embout de seins, tire lait, massage du sein …), mais également pour me coacher et me remonter chaque jour le moral. À aucun moment elle ne m’a jugé, pour moi c’était hyper important. Quand je n’en pouvais plus, elle me répondait toujours « ok, on va réfléchir à ce que tu veux faire et comment le mettre en place ». Pour ma part elle a été extraordinaire, elle m’a permis d’accomplir une chose dont je n’imaginais pas à quel point cela me tenait à cœur. C’est un moment magique, et de partage avec mon bébé. Elle accompagne vraiment peu importe le choix. De plus le groupe de parole le lundi après-midi est un vrai groupe de soutien qui m’a énormément aidé émotionnellement. Elle a choisi plus qu’un métier, c’est une vocation.

    • Je suis très touchée par ton message 🙏🏻
      Nous échangeons régulièrement donc juste pour rappel « quand on  écoute son cœur , on est toujours dans le vrai … »😉

  • Je n’ai pas réussi à allaiter ma première fille. À la naissance de ma seconde, je n’avais pas réussi non plus. Manque d’information, de compétence en allaitement, de support… J’ai été dirigée vers le lait en poudre. Mais 3 semaines plus tard, avec mon bébé on a décidé de se donner une deuxième chance. Ma route a cette fois-ci croisé les bonnes personnes, dont Isabelle… qui m’a fait réaliser que si je voulais allaiter je pouvais! Et de la manière dont je le voulais. Avec un peu d’aide, de bienveillance et beaucoup d’amour, nous avons commencé par un allaitement mixte puis exclusif. À 10 mois ma fille est toujours allaitée :-). J’en suis fière et je remercie Isabelle qui a contribué à cette victoire ! Je souhaite que d’autres parents puissent obtenir toute l’aide dont ils ont besoin dans ce beau projet !

    • Quelle belle aventure d’allaitement….merci à toi de partager ton expérience et de pouvoir permettre ainsi aux parents d’envisager LEUR propre projet d’allaitement .. il y a d’autres options que « j’allaite  » ou  » je n’allaite pas « !
      merci 🙏🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations recueillies à partir de ce formulaire permettent le traitement de votre demande, cf. notre politique de confidentialité.